Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 07:00

 

 

Et voici le défi 66

des croqueurs de mots

proposer par 

vert de grisaille

 


 

Enlacez vos lacets sans vous lasser!

 

 

De quoi s'agit-il ?

Partez d'un objet aussi anodin qu'un lacet,

serpentez sur ses boucles et ses (in)sinuations,

et laissez-le créer le noeud complexe d'un moment.

Car, après tout, ce sont les objets les plus anodins

qui nous sont les plus utiles, et qui nous ramènent parfois des souvenirs

d'une époque, d'un instant,

d'un autre objet chéri, d'un détournement d'utilisation,

d'une pensée incongrue...

 

Amusez-vous, que ce soit en champs lexicaux, consonances,

doubles sens, non-sens, sens cachés ou même assonnances.

Proposez vos proses ou posez vos poésies, l'essentiel étant

que de lascifs lacets apparaissent et fassent

le lien entre mon thème et votre création.

 

 

------------------------------

 

 

Aïe ! Voici un défi qui va me demander réflexion !!!!


 

Je n'y suis guère habituée !!!!!!!!!!!!!!


 

Vite il me faut une idée,

comme un fil qui se tisse,

comme un lacet que l'on noue,

comme une pièce montée que l'on monte,

comme un escalier à gravir sans chuter !!!!


 

Ouais c'est peut être ça l'idée !!!


 

DSCF1526.JPG

 

 

Au pied de l'escalier

Tant de marches à gravir !!!!

 

Je ne suis pas bien haut, je ne vois que la première !!!!

 

Je prend un peu de force et je monterai la première à quatre pattes.

Je suis tout tremblant, tout branlant

mais j'ai pas peur, la marche est basse.

 

 

 

Escalier.jpg


 

Une rampe, je me redresse peu à peu

et sur deux jambes, fière comme un corbeau,

je franchis la deuxième.

 

La route est longue mais chaque marche est merveilleuse.

 

Du haut de mes dix ans, je veux vite attraper la vie,

je veux être grand.

 

J'ai seize ans, ça y ai je suis grand,

Les premiers doutes, la vie avance, je la flambe.

Je ne crains rien !!!!

 

J'ai vingts ans, il est temps de se poser, d'être sérieux !!!!

Je veux, je veux, je veux encore vivre 

Mais pas vivre seule !!!!


 

DSCF1525

 

 

J'ai quarante ans, les marches défaillent,

à croire que personne n'a jamais mis les pieds ici,

à croire que la route est trop vieille

et que rien ne la réparera jamais.

 

Je trébuche, je me foule la cheville.

Impossible de continuer,

impossible de mettre un pied devant l'autre.

 

Je m'assied et je regarde.

La route semble encore longue,

je ne vois rien plus haut.


Et derrière tout ce chemin déjà !!!!

 

Je vois à peine les premières marches,

elles apparaissent comme dans un vaste souvenir,

comme des fantômes qui hululent dans la nuit.

 

A quoi sert cet escalier ?

Où mène t'il ?

Vers quel demain ?


La roue tourne, je me languis.

Les enfants grandissent et suivent leur propre escalier.

Que reste t'il dans cette dérive ? 

 

Je me sens fatiguée, il faut que je me repose,

juste un peu, pas trop longtemps !!!!!i


Respirer la fleur de la vie.


 

Chevrefeuille

 

 


 

Bon, il est temps de reprendre le chemin

Et ce que demain nous colorie !!!!!

 

Les marches montent, les marches s'usent.

D'un pas boiteux j'avance.

Les petits enfants viennent m'embrasser,

un peu de vie dans ce chemin sinueux.


 

DSCF3529

 

 

Les feuilles à l'automne s'accumulent

comme autant de souvenirs à cueillir en chemin.

Demain viendra t'il encore ?

 

Au bout de l'escalier, juste un chemin

Un escalier qui monte incessamment

Un chemin qui nous mène vers l'inconnu demain.


 

DSCF1974

 

 

Chaque instant reste à saisir.


J'ai quatre vingt douze ans

Me reposer enfin !!!!

 

 

-------------------------------------------

 

Bon comme d'hab, je crois que mes divagations

m'ont un peu éloignée du thème !!!!!

Et comme d'hab, je fais avec !!!!

 

Drôle d'escalier, drôle de vie 

Une bougie allumée que le vent ne saurai éteindre

A l'abri de nos coeurs.

 

Hum Hum !!!!

Bougie ?????


 

DSCF1056.JPG

 

 

A peine allumée aux premiers jours de vie.

Que déjà elle brille au reflet de ton regard.

Et je fonds de bonheur à la douceur de ta petite main.

 

Comme un bonhomme de cire

il faudra te modeler à l'image de toi,

Les traits de ton visage peu à peu vont changer.

Et tu deviendras homme mon fils !!!!

 

Sur la mèche qui se consume, 

Tu rencontreras les pleurs qui font vaciller la flamme.

Mais tu ne garderas que les sourires

Qui te font danser  avec elle.

 

Quand ma bougie s'éteindra

Garde la au chaud au creux de ton coeur

Pour toujours voire les lueurs de mon amour au creux de toi.


 


 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by harmonie - dans Brin de vie
commenter cet article

commentaires

stratovarius 21/05/2012 18:58


je me permet de te faire ce petit mot car je ne pense pas qu'il y a grand monde qui viennent sur cette page.regarde bien la base de cette flamme comme elle est puissante et merveilleuse'mais
dangereuse comme la lave d'un volcan.j'ai trop voulu m'en approcher plus' et encore plus'et toujours plus puis j'ai fais comme icare' j'ai voulu aller trop haut et je me suis bruler les ailes.tu
es la flamme et le soleil' je te demmande une faveur'meme si tu'n'as  plus la flamme pour moi garde moi quelques rayons de soleil pour moi'car je n'est peut etre plus d'ailes pour voler mais
j'ai toujours un coeur pour aimer.p.s .   et n'oublie jamais puisque tu es le soleil grace a toi le ciel sera toujours bleu meme derriere les nuages. a bientot.

Tricôtine 24/10/2011 22:04



Et bien Harmonie, je crois bien que tu ne t'es pas pris les pieds dans tes lacets, cheminant tout en haut de l'escalier et redescendant sur terre avec plein d'amour !!! bravo, on te suit sans
broncher tu es première de cordée   gros bizzzoux d'une petite flamme de bougie au chocolat !!



Mahina 19/10/2011 17:28



J'aime ton texte... Vraiment.. et ta première photo ( sublime!) et la dernière résume tout le parcours...



Andrée 19/10/2011 16:33



Ce poème autour de l'escalier est magnifique et émouvant .J'aime la fluidité du texte comme si on gravissait en même temps. Bonne journée Harmonie



Sherry 19/10/2011 16:30



chapeau bas !



Présentation

  • : Harmonie
  • Harmonie
  • : Une ombre de moi même.
  • Contact

 

 

Parce que derrière les nuages

Le ciel est toujours bleu.

 

Mais pas que...

 

Derrière les beaux paysages

Se cache aussi la vie.

 

Je veux qu'elle transpire ici !

 


Recherche