Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 05:46

 

Je suis ce matin face à un article.

 

Un article où je ne trouve pas les mots pour commenter.

 

Rien d'étrange là dessous, cela m'arrive souvent de ne pas trouver les mots.

Mais cet article est tout particulier.

 

Un article qui me rend heureuse, ce sont d'excellentes nouvelles.

Il nous annonce le prompt rétablissent de Jill Bill.

Elle reviendra bientôt égayer nos articles de ses coms

de son humour, de sa bienveillance.

Ça oui c'est une bonne nouvelle !!!

 

Elle reviendra près de ses proches qui l'attendent,

Elle a tant à partager avec eux.

Ça oui c'est une bonne nouvelle !!!!

 

Mais derrière cet article, il se cache aussi,

une partie de chacun.

Elle était malade et nous n'en savions rien !!!

 

Et si elle ne revenait jamais !!!

Non, je ne parle pas plus de Jill.

Je pense à Renard, elle me manque.

Disparue de la toile, son dernier article remonte au premier avril 2010,

il me laisse le goût de mauvaise blague.

Oh oui, les anciens d'OB, je suis sure que vous vous souvenez d'elle.

Un article qui a pourtant le ton du printemps.

 

Derrière nos écrans, toute une vie qui défile.

Derrière nos blogs, on donne un peu de soi,

on espère laisser une trace de soi au coeur de chacun.

Mais que donne t'on vraiment ?

Que reste t'il finalement quand la vie s'éloigne ?

 

Je pense à Quichottine, quand mon blog a fermé

"J'étais vraiment inquiète !!!!"

Qu'a t'elle bien pu penser ?

Tu avais raison, j'étais mal, l'histoire aurai pu mal tourné

en fermant cette fenêtre sur la vie.

 

Mais je suis revenue et j'ai l'impression de ne pas être là !!!!

Difficile de concilier le temps avec le temps !!!

Un apparition à droite, une à gauche.

On lit à travers les lignes, on lit de travers aussi parfois.

 

On essaye d'être là et on passe parfois à côté de l'essentiel.

Comment pourrait on faire autrement ?

 

"L'ami de tout le monde n'est ami de personne."
Louis Bourdaloue

 

Non, on ne peut être pour tous est pour chacun,

il se crée des affinités, on aime,

on aime tout le monde, on aimerai être là.

 

Je pense à Bigornette, que j'ai quelque peu perdu de vue.

Je n'ai pas su revenir à elle, quand elle avait besoin.

 

Des amitiés que l'on noue, que l'on tresse,

Des mots que l'on pose, que l'on pense

et la vie suit son cours

emportant au loin tous les bateaux.

 

Des idées un peu en pagaille ce matin.

Des mots à poser.



Partager cet article

Repost 0
Published by harmonie - dans Brin de vie
commenter cet article

commentaires

canelle56 20/10/2011 16:23



Tu sais si  bien dire les choses ...magnifique partage


Bises à toi



Elo 20/10/2011 12:25



des mots qui disent si bien ce que l'on partage ici et aussi ce qu'on tait. On partage le bon, on se soutient , mais chacun a son chemin de vie, de maladie, ... On n'en parle pas tous. Les
affinités existent mais comme les amitiés concrètes avec des personnes loin, parfois, on se perd de vue, on croit que l'autre va alors qu'il est malade... C'est la vie finalement... L'important
est le coeur qu'on donne au présent. Bisous



marie chevalier 20/10/2011 10:31



ton texte  m'a fait frissonner. En effet comme tu as su trouver les mots  pour nous rappeler que l'on est peu de choses sur  la toile: souvent des  pseudos.
mais  heureusement  parfois  l'amitié dépasse ce  petit écran et l'un de nous  a été plus  proche  et peut-être a des nouvelles de celle  ou celui que l'on
cherche.


merci pour ces  lignes très émouvantes



marlalex 20/10/2011 07:48



Des mots qu'il fallait trouver...L'enjeu est si important : Ceux qu'on aime.


Merci


A bientôt



Présentation

  • : Harmonie
  • Harmonie
  • : Une ombre de moi même.
  • Contact

 

 

Parce que derrière les nuages

Le ciel est toujours bleu.

 

Mais pas que...

 

Derrière les beaux paysages

Se cache aussi la vie.

 

Je veux qu'elle transpire ici !

 


Recherche