Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 06:42

 

Je vous ai laissé la parole

Et vous l'avez prise.

 

Mais aujourd'hui, je la laisse à Jeanne

qui nous parle de silence.

 

 

DSCF6912

 

 

"C'est drôle. J'ai relu hier un billet sur ce sujet : dans le silence des mots tus.

Un fil d'Ariane de ma réflexion et de mon blog.

Une réflexion partagée je le savais déjà à la connaissance de ton blog (et ancien)

et à la lecture de ces commentaires.

 

Je ne partage pas la pensée

(que je trouve simpliste et aussi idéologique que le silence sur tout)

qu'on pourrait tout dire et tout se dire.

 

Et quelquefois même il n'y a jamais de bon moment pour le faire.

 

Alors à quoi bon en porter le poids du silence s'il est douloureux ?

A quoi bon dire ce qui peut avoir des conséquences dramatiques ?

 

Il y a de multiples façons d'alléger ou d'apprivoiser ce qu'on tait.

Et qu'il faut continuer à taire, sans plus blesser par ses silences

comme par ce que l'on dit."


 

Apprivoiser ses silences cette idée me plaît !!!!

 

Oui parfois, il est trop tard pour parler.

Il faut faire avec, les réponses ne viendront jamais.

 

Parler pour soulager sa propre souffrance,

mais l'autre n'a pas forcément envie de l'entendre

Car chacun vit les événements de façon différente.


La même souffrance, les mêmes faits

Mais une interprétation différente.

 

Suis je prête à entendre la sienne 

qui minimiserai la mienne ?

 

Serait elle prête à entendre la mienne

qui induit sa responsabilité ?

 

Non, les mots sont tus,

ils me font mal.

 

Mais si ils parlaient, ils seraient encore plus douloureux !!!!

 

Alors taisons les !!!!

Mais pas dans un tombeau de reproches,

pas dans le brouhaha de la souffrance !!!!

 

Taisons les comme si il faisait partie de moi,

comme si ils faisaient moi.

 

Non, il n'existe pas de réponse à tout

et chercher ces réponses, c'est aussi oublier de vivre.

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by harmonie - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

indya 23/10/2011 08:36



Il eut été dommage de faire le silence sur ta réflexion :). Et avec un peu de résilience de part et d'autre, le présent n'en est que plus passionnant.


 


Un très bon dimanche Harmonie, kiss !



Didier René 22/10/2011 15:30



bonjour Harmonie


très jolie pensée que ce silence


nos idées se rejoignent je viens de publier 


richesse du matin..et ce silence n'est autre qu'un pur bonheur


belle journée gros bisous Harmonie



Tony Yves 21/10/2011 15:57



Bonjour Harmonie


Il y a des gens qui savent plus écouter qu'exprimer et d'autres qui préfèrent s'écouter eux même en se confiant pour soulager leus maux, ils sont fait pour s'entendre comme quoi le monde n'est
pas simal fait que ça


Bon weekend Harmonie


Bisous


Tony Yves



kasimir 21/10/2011 09:31



oualla !


c'est compliqué, les Nanas !



Jeanne Fadosi 20/10/2011 19:59



Comme un écho à cette réflexion  que nous aurons longtemps, des mots de Fanny Ardant (excuse du peu) qui le disait si bien ce 20 octobre entre 17h et 18h dans l'émission de Franc Inter
Le grand entretien : fanny Ardant est l'invitée de françois Busnel


Merci de cet article. Entre tout dire et ne rien dire, il y a tant de combinaisons possibles. Quand dire n'est pas possible, quand entendre fait souffrir, oser ne pas accepter ces agressions.
C'est aussi cela. Trouiver des espaces pour dire au vent, à soi, ... sans blesser et sans se blesser davantage, je crois que c'est aussi possible et souhaitable.


Bien amicalement,


Jeanne Fadosi



Présentation

  • : Harmonie
  • Harmonie
  • : Une ombre de moi même.
  • Contact

 

 

Parce que derrière les nuages

Le ciel est toujours bleu.

 

Mais pas que...

 

Derrière les beaux paysages

Se cache aussi la vie.

 

Je veux qu'elle transpire ici !

 


Recherche