Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 19:55

 

Partageons nos réflexions sur les apparences que l'on se donne

 

 

"Tant de questions qui demandent pas mal de réflexions ..."

Clio 48

 

Ces questions sont très philosophiques !

Tout un programme ; il est  difficile de répondre à tout cela en quelques mots!

Fanfan

 

Oh oui et les réponses sont bien loin d'être évidentes.

A force de se cacher, on peut finir par se perdre,

se perdre dans l'autre,

se perdre dans l'immensité.

 

Oh je vous rassure, le débat sera de courte durée.

De toute façon les réponses se cachent là au fond de notre coeur

et elles sont différentes pour chacun d'entre nous.

 

"Nous sommes une poussiere."

François Lagane

Un tout petit grain caché dans le fin fond de l'univers.

Mais un grain de poussière bien compliqué,

qui se pose bien trop de questions.

 

Un grain de poussière très important,

comme tout grain de poussière,

c'est dans la diversité de ces grains que le monde est monde.

 

Un peu orgueilleuse peut être, je préférais être une fleur sans racine !!!! 

 

Chevrefeuille

 

"Mais nous avons des racines.

Ce sont justement celles des plantes !!!!!

Sans elles, nous ne pourrions pas vivre."

Kasimir

 

Oui sous notre apparente liberté, nous sommes relié à notre terre,

à notre univers.

Les racines qui nous y relient ne sont pas la continueté de notre corps

mais l'essence même de nos vies. 

 

"Que de questions...

Il est question de racines, d'images, de masques, de rôles...

Combien de temps pour en parler ?

Nous avons besoin d'avoir des racines de préférence solides.

Nous avons tous plusieurs facettes, nous changeons aussi et ma foi surprendre les autres, pourquoi pas ?"

Françoise Gomarin

 

Ce que l'on montre, ce que l'on donne et l'image que les gens se donnent de nous.
Le moi intérieur est difficile à révéler et parfois
on  se perd soi même dans l'image de l'autre.
Nous pouvons nous disperser derrière toutes ces facettes de nous même !!!!
On oublie ses objectifs, on colle à une image collective qui ne nous ressemble pas,
qui ne nous ressemble plus et l'on se lasse de la vie, de cette vie.
Sous ses multiples facettes
Quel est le vrai ?
Quel est le faux ?

DSCF7643

Sur quelles marches poserèrent mes pieds ?
Tout n'est que question de choix.
Et le bon choix se situe dans ce qui est dans soi.
Je ne pense pas que l'on puisse être totalement soi en toute circonstance.
Moi quelque soit le lieu, les circonstances, il est important que notre image extérieur colle à notre intérieur.
Ce serai un peu comme un homme politique qui militerait contre l'homosexuelité
Alors que cette pratique lui est courante.
Ca c'est déjà vu !!!!!
Mais ne pas tout montrer, ne signifie pas être faux pour autant

DSCF7645.JPG
En fonction de ma position, je suis là partout
sous toutes facettes,
je suis moi.
Mon angle de position ne permet pas de faire voir tout mon moi
et pourtant, il là et bien là en mon fort interieur.
Être soi, c'est s'unifier
unifier son soi extérieur et son soi intérieur, ne faire qu'un
tout en s'adaptant à son environnement.

 

 "Combien de fois ne me suis-je posée la question ?

Combien de fois n'ai-je eu aussi le sentiment de m'être perdue.

Et ô dérision derrière un sourire.

Et ceux qui m'entourent ont-ils vraiment envie de connaître la vrai e Roselyne ?

Que de questions..."

Roselyne

 

A force que d'être là pour l'autre, on fini par oublier son soi !!!!

La vie et ses priorités nous entrraînent sans prendre le temps de réfléchir.

Elle file   et l'on a l'impression d'être restée derrière.

 

Un monde dans lequel on se cache, dans lequel on se tait.

 On fini par s'y enterrer et tout semble nous échapper.

 

A t'on envie de connaître la vraie Roselyne ?

 Ma première réponse étais :

Mais pourquoi n'aurai t'on pas envie de la découvrir ?

 

Les personnes qui t'aiment et qui t'apprécient savent qui se cache au fond de toi,

ils te connaissent et t'apprécient telle que.

ils ont appris à percer la coque des apparences.

 

Et puis quelques réfléxions plus loin,

quand on fait semblant d'être,

il est dure de redevenir soi.

Les personnes qui nous cotoient sont tellement habituées à ce moi qui n'est pas.

 

C'est un drôle de changement pour eux.

 

Mais un changement qui nous éclaire de l'intérieur

quand on y laisse le temps de se faire.

 

 

"Nous sommes souvent ce que les autres veulent que l'on soit

le travail ce fait là-haut dans " la tite chambre de bonne"

tu sais le subconscient.."

Didier René

 

 

Je ne sais pas, je ne crois pas.

Dans cette réflexion, je sens comme une route que l'on aurai déjà tracé pour nous.

Un chemin sur lequel on se contenterai d'avancer sans choix, ni possibilité.

 

On garde certe des traces de ce qu'on nous inculte et nos choix sont partiellement orientés en fonction de ça.


Mais nous avons la faculté de dire NON

et d'avancer.

On peut tomber mais on se relève,

on a le choix de nos erreurs et le choix de nos vies.

 

Si je regarde dans ma p'tit chambre de bonnes,

je sais que mes choix ont été les bons,

ceux que je devais faire et qui m'ont permis d'être.

 

Il se cache des choses pas très claires des fois dans ces p'tites chambre de bonnes !!!!

Mais leur noirceur est resté enfermé et je vivre dans la lumière.

 

Il reste ecore un peu de ménage à faire, mais la clarté est là.

 

 

DSCF7048.JPG



 

"Inconsciemment nous devenons

ce que les autres veulent que nous soyons

c'est dans la nature humaine"

Tony Yves

 

Ton commentaire, très similaire à celui de Didier

ne m'inspire cependant pas la même réflexion.

 

Cela aussi doit être une facette des apparences.

En fonction de qui parle, de qui dit, nous mettons des interprétations différentes.

 

Ton commentaire m'a laissé un peu preplexe.

Sommes nous qui l'autre veut ????

 

Cela nous obligerai sans cesse à être l'autre !!!!

 

Mon patron va attendre de moi la rentabilité, je serai rentable !!!!

Pour être rentable, je serai obligé de bacler mon travail, je le baclerai     !!!!!

 

Mais ça ce n'est pas mon moi profond !!!!

 

Je pèterai un cable !!!!

 

Non, je ne pense pas qu'il soit dans la nature de suivre comme des moutons .

 

Certes on doit se conformé à une vie en société,

réduite ou pas

mais cela ne nous enlève pas nos convictions et nos combats.


 

"Tu nous convie à une réflexion sans fin ...

Il est certain que nous sommes multiples en fonction des circonstances ...

Certains sont plus doués que d'autres pour nous deviner

et je pense aussi que soi-même n'est pas le mieux placé pour se connaître.

Déjà physiquement, pour nous voir, nous n'avons que l'image inversée du miroir,

ou l'imparfait des photos ..."

Jeanne Fadosi

 

Je pense que pour percer l'autre, il faut déjà qu'il se laisse percer.

Je pense que pour percer l'autre, il faut avoir envie de savoir ce qui se cache derrière

ne pas avoir envie de s'arrêter à ce côté superficiel.

 

Je me souviens d'une patiente, que je ne connaissais pas.

Un autre secteur, dans lequel je n'y travaille que rarement.

Mes collègues, que je connais bien. Me parle de cette femme aigrie, très aigie,

elles en parlent avec beaucoup de tendresse.

Ce jour elles avaient entrepris de lui donner une douche, cela faisait trois jours qu'elle la  négociais.

Mais avec un tel caractère, il valait mieux être deux.

 

 

Avec beaucoup de patience et de gentillesse, nous préparons cette acte tant appréhendé.

 

La patiente proteste, forcément mais sa protestation n'est  en fait que pour l'image.

Parce qu'elle suit parfaitement nos directives.

 

Nous parlons pour dédramatiser.

A un moment elle me dit.

 

"Ah vous taisez vous !"

Ma collègue me regarde

- Je t'avais prévenue !!!

 

Et là la patiente rétorque

-Vous vous m'agacez à être gentille !

6-Oh excusez moi d'être gentille,!"

 

A ce moment là je suis prise d'un fou rire, il faut que je sorte.

Je ne veux qu'elle pense que je me moque d'elle.

 

C'est un comble quand même de s'excuser d'être gentille !!!!!

 

Le son de ma voix, l'irritait.

J'étais là en train de pénétrer son intérieur, le poids de mes mots allait casser cette image qu'elle voulait nous donner.

Elle ne voulait surtout pas que je la perce, pas là, pas maintenant, pas devant ma collègue.....

Il est un temps pour chaque chose, là le temps était à la contestation.

 

 

Et je pense aussi un peu comme toi, il est impossible de se connaître vraiment,

mais si nous ne nous  connaissons pas

l'autre non plus ne peut nous connaître.

Comment de fois peut on se laisser surprendre par telles ou telles réactions ?

 

Nous restons alors un incroyable mystère de vie !!!!

 

DSCF7821.JPG

 

Vos réactions s'arrêtent là, mais je vais pousser un peu la réfléxion.

Car elle a continuer à faire son bout de chemin dans ma tête 

et c'est vous qui me l'avez fait remarquer.

 

 

"Ton défi sur la disparition d'harmonie est bien en phase avec ces questions... "

Elo

 

Celui là je ne m'en étais même pas aperçue, les mots ont filé comme des éclairs, sans même que je n'ai eu le temps d'y réfléchir.

Mais je crois que oui, il sort de tout celà

Et ceci aussi, derrière l'apparente ville vouloir trouver autre chose.

Ne pas s'arrêter aux apparences.

 

Mais pour en revenir au premier


"Le conte d'Harmonie est bien étrange.

Il met remarquablement en lumière combien les gens que nous rencontrons, et qui croient nous connaître, sont (la plupart du temps) incapables de nous rejoindre au niveau de nos visions intérieurs

Et quand bien même nous leur expliquerions, ils ne nous comprendraient absolument pas, préférant s'en tenir à l'image qu'ils se font de nous.

C'est un peu comme si ils ne souhaitient pas que nous changions.

Il nous faut rester comme nous sommes, comme ils s'imaginent que nous sommes.

Interdit d'évoluer !!!!

Donc de vivre.

Sans doute parce que ça remettrai en question leur propre monde.

Et de cette insécurité, ils ne veulent pas."

Kasimir

 

 

Alors en fait si je comprends bien, il ne faudrait jamais cesser d'être soi !!!!!

Comme ça pas de changement, les personnes qui nous entourent y seraient habituées.

Mais nous chageons constemment, on se gonfle, on s'enfle de tout ce qui nous entoure

et l'on s'adapte en permanence et je trouve cela merveilleux de grandir constemment.

 

 

Cette harmonie qui est tout l'inverse en apparence

mais qui sait qu'elle est elle

mais les apparences....

c'est toujours important ...

malheureusement...

dès tout petit

ça se ressent la différence

...

Cricket 1513

Et oui tout petits déjà, on est confronté aux apparences, et la différence et la pire des apparences que l'on puisse ressentir.

Mais en fait elle n'existe pas cette différence, parce que chacun est unique

unique et différent de l'autre.

Il suffit de ne jamais l'oublier !!!!


 

Merci à vous tous pour vos passages et échanges.

Un article comme je l'ai aime qui parle de moi, qui parle de vous qui parle de partage.

 

Un article un peu long mais quand on aime on ne compte pas.

Seul le temps compte mais n'altère rien.

 

Là maintenant de suite, après une telle réfléxion,

j'ai juste envie d'aller faire un tour

d'aller me perdre dans l'immensité de la fôret

ou tout simplement dans l'immensité du ciel.

 

Me sentir entourée du monde qui m'entoure et un instant n'être qu'un grain de poussière qui existe bel et bien et qui se font dans le monde.

Loin de la pensée humaine.

 

Mais nous vous inquiétez pas, je viendrai lire vos réactions.

 

Je vais vous laisser en vous envoyant à chacun 

si vous le voulais bien

de gros

 

signature 1


Partager cet article

Repost 0
Published by harmonie - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

M'amzelle Jeanne 21/02/2012 06:12


Coucou du matin.. je viens de lire et relire. Comme tu es précise et vas au fond des choses. Comme avec un bistouri tu as tout mis à plat..


Je dois encore réfléchir à tout cela, moi qui suis tellement et toujours en recherches. Il est vraiment difficile de se connaître et c'est peut-être la solitude qui convient le
mieux ?


Je te souhaite une superbe journée.


Bizouxxde Jeanne

Martine Eglantine 08/11/2011 06:32



Je veux bien avoir des racines si je suis un haricot magique qui monte vers le ciel ou que je puisse m'en détacher de temps en temps et y revenir souvent.



Tony Yves 07/11/2011 22:57



Et bien j'espère que tu n'as pas attrapé la migraine en réfléchissant à cette article


Même si nous voulons garder notre personalite la société crée des moules dans lesquels nous devons rentrer pour être accepter du plus grand nombre


Bonne soirée Harmonie


Bisous


Tony Yves



•-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-• 07/11/2011 22:15



j'aime bien ce moment que tu nous offres et qui nous enrichit


je passe juste pour te déposer une bise 


et te souhaiter une douce soirée


ti bo


 



Jeanne Fadosi 07/11/2011 21:16



couocu Harmonie ! il y a beaucoup à lire et à réflechir. j'ai survolé. Je reviendrai plus longuement;


On se connait mal et pour ce qui nest des autres il y a des personnes plus ou moins douées pour cela et certaines qui se carapacent tant ...


Bises du soir !



Présentation

  • : Harmonie
  • Harmonie
  • : Une ombre de moi même.
  • Contact

 

 

Parce que derrière les nuages

Le ciel est toujours bleu.

 

Mais pas que...

 

Derrière les beaux paysages

Se cache aussi la vie.

 

Je veux qu'elle transpire ici !

 


Recherche