Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 23:16

 

Je vous ai fait ce poème,

je vous l'ai écrit vite, très vite.

 

Pas d'article depuis jeudi, alors que ma tête grouille d'idées

Que j'ai 100 000 choses à vous dire.

 

einstein.jpg

Dessin de Kasimir

 

En ce moment dès que je commence un article, il reste à l'état d'inachevé

Trop long, trop complexe, pas le temps pour vous répondre,

les brouillons d'articles s'accumulent.

Oh, je les traiteraient sûrement un jour.

 

 

Mais le temps me manque cruellement.

Alors je me suis posée

et je voulais faire un poème rapido

sur le temps qui fuit.

 

Encore un poème sur le temps fût ma réflexion avant de commencer.

 

Et les mots ont filés, comme à leur habitude.

Ils glissent sous mes doigts,

ils glissent même plus vite que mes doigts.

 

Et en écrivant ce poème, je me suis aperçue qu'il prenais une route particulière,

il m'emmenait au delà du temps,

il m'emmenait au delà de mes pensées.

 

Quand je l'ai publié, je n'en avais pas compris le sens profond !!!!

 

Je faisais un poème sur le temps

Et au final, il parle d'un poète prisonnier ??????

Mais je ne connais pas de poète prisonnier, en tout cas pas personnellement

et les médias n'en font pas vent actuellement !!!

Je ne m'en suis pas laissé influencé !!!!

 

Mais je ne me sens pas prisonnière !!!!

 

Oui étrange, j'écris quelque chose que je ne comprends pas.

 

Je me suis dis

"Harmonie, que t'arrive t'il ?

Tu changes ta manière d'écrire "

 

Oui j'écris des choses qui ne me ressemblent pas,

ou plutôt qui ne ressemble pas à mon style d'écriture.

 

MA réflexion s'est arrêtée là !

Pas pris le temps de comprendre, non, j'étais déjà en retard

et comme un retard ne vient jamais seul !!!!

Il fallait que je me dépêche !!!!!

 

En rentrant, je fût très surprise de vos commentaires.

Vous avez trouvé en ce poème quelque chose de poignant !


Oui mais quoi ?

Je ne comprenais toujours pas !!!!

 

Je me suis donc relu et tout à coup comme un éclair, oui un peu tardif,

j'ai compris !!!!!!

 

Je viens de comprendre mes mots à moi !!!!

Je trouve cela complètement fou,

c'est vous qui me faites comprendre ce que j'écris moi !!!!

 

Si c'est pas du partage ça !!!!

 

Je ne me sens pas prisonnière dis ai je !!!!

 

Mais nous sommes toujours prisonnier, si ce n'est des autres,

nous le sommes de nous même !

 

DSCF7448.JPG

      croix de guerre 1914-18, décortion, française aux soldats

 


Qu'est ce que je vous raconte là ?

Je déraille !

 

Mais non, je ne déraille pas !!!!

Laissez moi finir avant de juger !!!

Bon d'accord, je suis toute seule, pour le moment,

à porter un jugement sur ce que je dis !!!!

 

Oui nous sommes prisonniers de nos idées, de nos envies, de nos rêves

prisonniers du temps que l'on se donne ou que l'on ne se donne pas.

Prisonniers de notre savoir, de notre éducation, de notre religion aussi....

 

En ce moment, j'ai l'impression de passer à côté de l'essentiel !

 

Métro, boulot, dodo !!!!

Ouais, c'est un peu ça !

 

Je suis prisonnière du temps !!!!

 

Je suis prisonnière de moi même,

de mes rêves et désirs.

 

Je suis prisonnière de mes émotions 

et j'en oublie les sensasions.

 

 

Le bonheur de se lever tôt le matin

et de sentir l'air qui s'éveille.

 

 

Le bonheur de sentir le vent sur mes cheveux,

sentir le soleil caresser ma peau.

 

DSCF6758

 

Savoir de temps en temps se remettre en question, 

se centrer sur soi même et oublier le reste.

 

Respirer, juste respirer

sentir le bonheur de l'air qui emplit les poumons.

Oh oui ça c'est un vrai bonheur, je vous l'assure !

Sentir cet air emplir nos corps.

 

Et laisser venir les mots sans réfléchir,

ça je sais faire, je viens d'en faire la belle démonstration.

 

Se laisser aller, ne plus rien savoir, tout remettre en question !

Et si la terre n'était pas ronde, si elle était ovale,

c'est joli l'ovale !!!!

 

Ca y est mon esprit déraille !!!!

Et oui, j'ai fini par dérailler.

 

Il me reste juste à vous envoyer de gros

 

signature 1

 

Partager cet article

Repost 0
Published by harmonie - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Tony Yves 07/12/2011 11:35


Bonjour Harmonie


En écoutant ton jumeau chanter  j'ai lu avec intérêt ton raisonnement , oui nous sommes tous un peu prisonniers de la vie telle qu'elle doit être et pas toujours telle que nous la
voudrions  et nous les poètes nous les rêveurs sommes prisonniers d'un monde trop brutal trop gris trop rapide pour nos rêves


Bonne journée


Bises


Tony Yves

mamalilou 06/12/2011 21:59


vite dit que tu dérailles, tu nous auras emmenés jusqu'au bout... sur tes rails...


doux bisous à toi


et que la nuit te soit harmonieuse

Roselyne 06/12/2011 21:46


Comme j'aime cet article. Comme je le comprends moi qui en ce moment court après le temps pour essayer vainement de le retenir. Non, tu ne passe pas à côté de l'essentiel car tu as compris
beaucoup de choses. Tu es en train d'explorer le " lâcher-prise " et c'est magique. Non, tu ne dérailles pas ! tu VIS ! Je t'embrasse fort.

fransua 06/12/2011 19:24


sais tu que c'est dans ces moments là qu'on écrit et réalise souvent les plus belles choses ?


c'est comme un tableau qui sort du premier jet et on se dit, "c'est moi qui ait fait cela ?"


On n'est prisonnier de ce que l'on veut mais il est plus difficle qu'on pense de s'en libérr


Moi ce sont les textes des autres qui me font parfois écrire de jolies choses dans les commentaires et qui me surprennent


A un moment je m'en suis servi pour écrire après des poésies


Nous ne commanderons jamais notre inspiration et le génie a souvent un trait de folie dans son essence

Erato :0059: 06/12/2011 18:24


Comme je comprends cet état que tu as merveilleusement décrit .Il faut s'obliger à prendre du temps , souffler ou respirer , profiter du moment présent ....penser à soi. Bonne soirée

Présentation

  • : Harmonie
  • Harmonie
  • : Une ombre de moi même.
  • Contact

 

 

Parce que derrière les nuages

Le ciel est toujours bleu.

 

Mais pas que...

 

Derrière les beaux paysages

Se cache aussi la vie.

 

Je veux qu'elle transpire ici !

 


Recherche