Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 14:48

 

Pour les croqueurs de mots

et comme d'hab, en retard !!!!!


A la barre

 

 

(roulement de tambour)

 

 

Jill

 

 

Qui nous propose de flâner 

autour de "Les glaneuses" de Millet.

 

Les-glaneuses-de-Millet.jpg

 

Travailler, travailler et encore travailler,

Métro boulot dodo

Pfff !!!!! Même le ciel se fait pas beau

Je préfère sortir du cadre et rêver.

 

DSCF9914.JPG

 

A quoi sert de faire lit

Quand dedans on s'y ennuie ?

Moi je veux rire et chanter

Sous la chandelle allumée.

 

DSCF9957.JPG

 

Besoin de soleil et de saveur

Pour que s'ouvre les coeurs

Comme une main sans chaleur

Un ciel sans lueur.

 

 

DSCF9943.JPG

 

Pourquoi dans le cadre rester ?

Là rien n'a jamais changer.

Dans un regard d'enfant

Le monde semble plus vivant.

 

DSCF9948.JPG

 

Je suis prête à m'envoler

Chercher le soleil caché

Chut ! Laisser moi espérer

Que derrière le tableau rien n'a changé.

 

DSCF9930.JPG

 

Repost 0
Published by harmonie - dans Poésie
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:39

 

Pour cette quinzaine chez les croqueurs

C'est Hauteclair qui tient la barre

et savez vous quoi ?

Elle a trouvé dans les cals du navire, 

une machine à remonter le temps !!!!

 

Et vous gardez l'info pour vous,

Imaginez vous si la nouvelle venait à s'ébruiter !

 

Déjà qu'Hauteclair n'a pas pu s'empêcher

de la faire essayer à tous les matelots

alors si toute la toile s'y met,

je vous raconte pas !!!!!

 

Essayer une machine à remonter dans le temps !!!

 

L'idée est carrément folle 

dans un monde si fou déjà, 

création de monde parallèle,

Ah non surement pas

et sûrement pas pour moi !!!!!!

 

Déjà que l'Harmonie est en perdition,

si en plus elle dépérit en d'autres temps !!!!!

 

Et pourtant un soir

seule dans le calme de la nuit

je me suis assise

sans rien toucher surtout

non j'ai rien toucher !!!!!

 

Et pourtant bzzzzzzzz

Je me suis retrouvé, je ne sais où !!!!

 

J'ai cru m'être endormi, que je rêvais.

Je me suis belle et bien endormie

J'avais la trace de la molette sur la joue

Mais le décor tout autour de moi

était époustouflant,

des fleurs géantes, j'aurai pu m'en faire un lit !!!!

Un soleil rouge et une lune bleue cohabité

Il semblaient même s'épouser.

 

Des cascades magnifiques au goût de citronnade

Je pouvais passer à travers 

visité ses grottes au senteur chocolat.

 

Je ne sais pas trop en quel temps je suis tombé, 

pas d'oiseau à l'horizon,

pas d'insecte, ni de chien ou de chat...

 

Rien ne bougeait juste le vent sur les feuilles énormes.

 

Aucun livre d'histoire ne nous parle de ces paysages

sauf peut être Jules Vernes voyage au centre de la terre,

Ouais c'est à cela que je pense arrivé dans ce décor,

je me méfie, il n'y a pas que du beau !!!!!!

 

J'ai longuement hésiter à revenir,

j'ai trouver là-bas, ce qu'ici je ne trouvai plus.

Et puis j'ai pensé à Steevie

Et surtout, il fallait que je vous raconte !!!!

 

A quoi me sert une telle découverte

si je ne peux la partager ?????

 

Alors excusez mon retard pour le défi,

mais j'y suis !!!!

 

En revenant à la machine,

je tente de décrypter la date,

c'est à n'y rien comprendre,

peut-être et cela restera un doute

avant le fameux bing bang !!!!!!

 

Repost 0
Published by harmonie - dans Bonne humeur
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 10:21

 

Le mot !


Le mot est il pouvoir ?

Le mot est il sacré ?

 

Quand j'entre dans l'antre,

Oui dans l'entre deux,

Dans l'entre nous,

 

Le mot qui entre en nous.

 

Entreprendre,

Oui mais à plusieurs,

 

 

Juste prendre, saisir l'instant

Là entre nous.

 

Un jour faudra t'il rendre ?

Rendre ce qui est pris

Qu'est il encore à donner ?

Dans le silence posé.


Je pars en divagation

Je prend la vague et je dis

 

Oui je dis vague !!!!!

 

Je pense et je réfléchis,

Je pense et je suis

Je suis la vie, 

je suis le chemin,

je suis en vie 

JE suis mortelle.

 

Toi viens et entre en mon domaine

Dis moi quel est ton chemin ?

Dis moi quel est le mot qui te convient ?

 

Un moment de solitude,

non un moment de plénitude,

chaque mot a son sens, 

chaque sens déformé,

mais le mot reste dans le silence.

 

Alors que dire encore ?

Rien juste des mots posés,

Rien n'est dit mais tout se panse.

 

 

Repost 0
Published by harmonie - dans Réflexion
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 11:41

 

Tête en l'air,

Avec son air toujours ailleurs.

Tête en l'air,

Avec son air toujours rêveur.

 

Tête en l'air,

C'est ce que l'on dit de moi.

Tête en l'air,

Viens là tout près de moi.

 

Dans ce monde féerique

Là où ange et fée cohabite,

Là où les mur n'ont plus de brique,

Là où les couleurs s'agite.

 

Tête en l'air,

Oui mais les pieds sur terre.

Si je regarde là haut

C'est que le ciel se fait beau.

 

DSCF9913.JPG

 


Repost 0
Published by harmonie - dans Poésie
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 01:23

 

Pour musique à coeur ouvert

 Miréio nous propose "chanson filiale"

 

Alors ma toute première idée,

et oui Steevie es dans sa phase

 

 

Bon rien à voir avec le thème certe

MAis du coup moi je pense à

 

 

Et voilà, mais le plus bel hommage que j'ai pu entendre,

à mon sens, d'une mère à sa fille.

Ah je vous l'ai déjà servi

mais quand on aime on ne compte pas !!!!

 

 

Il me reste juste 

à vous envoyer

de gros

 

 

signature 1

 

Repost 0
Published by harmonie - dans musique
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 07:00

 

Cette quinzaine chez les croqueurs

Capîtaine Tricôtine à la barre


"Oh capitaîne, mon capitaîne

Toute une troupe de rêveurs à bord

près à te suivre en ces "môts de tête"

 

Mais une tête quoi de plus compliquer

Pas seulement une bouche, un nez ou deux yeux

Mais aussi deux oreilles et le tissu de peau.

 

Une tête en cinq sens sur un corps reposer !!!!

 

Une tête qui parfois se souvient,

ouais elle se souvient

en cinq sens !!!!

 

Mais que se cache t'il derrière le souvenir ?

 

Un souvenir qui même partagé

devient tellement différent,

tellement pas pareil,

chacun le vit, chacun le ressent

différemment !!!!

 

Ouais qu'est ce un souvenir ?

 

Un désir encore à peine cacher, le désir, l'envie

Il n'est que vie !

 

Certains se cachent parfois derrière ces souvenirs

"Ouais avant je...."

Avant je quoi ????

Avant je désirais et aujourd'hui ?


Aujourd'hui est déjà un autre souvenir

à poser sur la planche de la vie !!!!

 

Un souvenir qui se construit,

qui se tisse au tissu des cinq sens !

 

DSCF9548

 

L'instant qui passe toujours trop vite

puisqu'un autre le remplace incessamment !!!

 

 

Suis je dans le sens du défi ?

Comme d'habitude, je n'en suis pas sure !!!!

 

"Oh capitaîne, mon capitaîne,

venez éclairer votre matelôt perdue"

 

Mais qu'importe

puisque je vois la lumière du phare dans le lointain

Qu'importe

puisque je suis là derrière la porte


Qu'importe puisque je suis,

je suit le cours du souvenir,

je suit le cours de la vie,

Je suis là tout simplement.

 

DSCF9818

 

Un môt en tête 

sans prise de tête

Juste un mot qui nous projette

Un mot qui nous entête

 

Un mot de tous les jours

Un mot de tous amours

Un mot qui nous éclaire

Quand la vie n'est plus claire.

 

Ouais un mot, juste un mot

Un mot comme un cadeau

Un mot dans le partage

Un mot qui traverse les âges.

 

Un mot en tête qui nous entête

Et qui souvent ne se dit pas

Un mot sans mot de tête

Un mot qui ne se tait pas.



Repost 0
Published by harmonie - dans Réflexion
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 11:22

 

DSCF9851.JPG

 

On a voulu mettre le feu en cage

Pour qu'il soit là sage.

Mais plus de chaleur dans le paysage

La lumière en est otage.

 

Là pour soit seul sans partage

Juste là, je le dévisage

Sa flamme danse, sans butinage,

Sa flamme danse, triste sans visage.

 

Ouvrir la porte pour qu'il se propage

Oh il ferai carnage !

Sans porte, ni ancrage,

Mais libre sans ombrage.

 

Parcourir d'autres rivages

Il grandirai sans outrage

Et sa flamme danserai sur les plages

Loin des âmes sauvages.

 

Repost 0
Published by harmonie - dans Poésie
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 10:01

 

 

 

 

Aller viens je t'emmène,

viens mon Steevie je t'emmène

 

DSCF9838

 

On ira nager avec les rats

 

DSCF9828

 

Traverser la Loire,

 

DSCF9830

 

Chasser les palmier sans soleil

 

DSCF9836

 

courir après le printemps qui arrive

 

DSCF9835

 

Viens loin des sentiers battus

 

DSCF9841

 

Dans le flou du soir qui tombe

 

DSCF9845

 

S'accrocher à une fenêtre

 

DSCF9844

 

Pour s'envoler vers le ciel

 

DSCF9849

 

Et à travers le temps

 

DSCF9848

 

Ouvrir une porte

 

DSCF9843

 

Sur la vie qui se dessine

 

DSCF9842

 

Cette article est pour la carte des paysages

Je vous ai emmèné à Tours(37)

mais je crois qu'on a été plus loin que ça.

 

Je vous fais

de gros

 

signature 1

Repost 0
Published by harmonie - dans Ma touraine
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 10:50

 

Sous là pluie, sous le temps gris

Pas d'étoile dans la nuit,

Dans le ciel noir sans chagrin

Attendre que se lève le mutin matin.

 

Sous la pluie qui éblouit

Sortir se lever sans bruit

Dans le noir de la nuit s'abreuver

De la ville endormi toute éclairer.

 

Un éclair de lumière se rebelle fière

Dans la ville le silence se pose

Tant de bruit résonne hors des chaumières

Dans la vie qui se repose.

 

Un bain de lumière, j'ai pris

Dans le noir de la nuit,

Un bain d'étoiles cachées

En moi s'est posé.

 

 

Repost 0
Published by harmonie - dans Poésie
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 21:24

 

La traversée du désert,

rien autour, le vide,

Le vide et la soif,

la soif et la faim !!!!

 

Un mirage par moment,

pour distraire la sèche atmosphère,

un mirage tel un rêve,

Un rêve telle l'illusion, 

l'illusion d'être encore

quand autour rien n'est plus.

 

Une porte apparaît, 

sous mes pas elle s'entrouvre,

un abri où poser mes pensées,

Un abri pour alléger mes pas fatigués !!!!

 

J'entre la porte se referme, devant il reste l'inconnu....

 

L'inconnu moins effrayant que le déjà vu,

peut être encore un mirage,

peut être le doute encore,

mais avancer encore et encore !!!!!

 

Devant moi,

par devant cet inconnu,

des portes, toujours des portes,

des portes qui s'ouvrent, d'autre qui se ferment,

chaque porte qui s'ouvre ferme la dernière ouverte.

 

Sans prendre le temps de penser, toujours avancer,

Toujours plus loin, toujours la vie qui nous pousse encore.

 

Un havre de paix une fontaine où me reposer, 

l'eau se change en sable sur mes doigt éreintés.

Une vague de sable qui me soulève me revoyant à cette folle quête,

la quète de l'inconnu !

 

A t'on le choix de respirer ?

Et pourtant l'air est là qui nous attend,

il entre en nous, nous change à chaque instant,

le coeur fermé on ne voit rien de l'air sur le chemin.

 

 

 

Repost 0
Published by harmonie - dans Réflexion
commenter cet article

Présentation

  • : Harmonie
  • Harmonie
  • : Une ombre de moi même.
  • Contact

 

 

Parce que derrière les nuages

Le ciel est toujours bleu.

 

Mais pas que...

 

Derrière les beaux paysages

Se cache aussi la vie.

 

Je veux qu'elle transpire ici !

 


Recherche